Quelle cravate pour un mariage ?

Un mariage est souvent l’occasion de porter une cravate. Comment bien la choisir ?

Un mariage est un événement exceptionnel, l’occasion de se retrouver en famille et entre amis. L’occasion aussi de faire la fête et de célébrer les mariés.

Qui dit événement exceptionnel, dit tenue exceptionnelle ! Et qu’on le veuille ou non, un costume cravate sera toujours la tenue de choix lors d’un mariage. Mais que vous portiez une cravate toute l’année ou que vous n’en ayez jamais mis de votre vie, il y a toujours manière à s’adapter en arborant une cravate en ligne avec votre style.

noeud Eldridge pour mariage

Nœud Eldridge Crédit : Jduss

Si vous portez une cravate régulièrement pour le travail, vous aurez sans doute envie de sortir de l’ordinaire le jour du mariage. En effet, vous aurez à coeur que cette journée festive se distingue d’une journée de boulot. C’est l’occasion pour vous de sortir des sentiers battus et de porter un noeud de cravate insolite, comme le nœud Eldridge. Il s’agit d’un nœud de cravate vraiment singulier dans lequel les croisements de tissu au niveau du nœud sont du coté apparent !

  • Choisissez une cravate avec laquelle vous vous sentirez à l’aise

Si, en revanche, vous ne portez jamais de cravate, nous vous conseillons de vous orienter vers la simplicité. Car si vous choisissez un nœud trop complexe, vous risquez de peiner à le réaliser. Vous pourriez même finir par abandonner l’idée de porter une cravate le jour venu du mariage.

Un nœud qui pourrait convenir aux « débutants » est le nœud simple. Il s’agit d’un type de nœud très classique, facile à réaliser et sans surprise. Un autre nœud idéal pour les non habitués est le petit nœud. C’est un nœud moderne, qui donne une allure de Dandy tout en gardant une touche de désinvolture.

En ce qui concerne la couleur, n’ayant pas peur d’aller vers les couleurs gaies. Donc privilégiez le rouge, le bleu clair, le jaune… Un jour de mariage est un jour heureux, alors remisez vos cravates noires ou grises au placard !

Claude Guéant victime d’une discrimination en costume cravate

Lors d’une interview, Claude Guéant raconte comment il a été victime d’une discrimination car il était en costume cravate.

L’ancien ministre de l’intérieur Claude Guéant était l’invité d’une interview télévisée en ce lundi 25 aout. Durant celle-ci il s’est prononcé en faveur des contrôles aléatoires dans les transports en commun afin de lutter contre la délinquance.

Ses propos faisaient suite aux déclarations maladroites du socialiste Alain Vidalies. Lequel ayant avancé un peu plus tôt qu’il était favorable à ce « qu’on discrimine pour être efficace plutôt que de rester spectateur ».

Claude Guéant a enchainé dans le même sens. Il a déclaré que « il y a des gens qui ont plus une allure de délinquant que d’autres ». Sur fond de pragmatisme, l’ancien ministre a reconnu que « il faut faire des contrôles aléatoires ». Car il est « illusoire de contrôler tous les flux de voyageurs ».

  • L’intervention de Claude Guéant moque sur les réseaux sociaux

Claude Guéant

Claude Guéant
Crédit : Αλέξης Τσίπρας Πρωθυπουργός της Ελλάδας

Confirmant son opinion, Claude Guéant a enfoncé le clou en déclarant que « Ça peut être discriminatoire mais il faut savoir ce que l’on veut ».

Alors que ses propos se veulent sans équivoque, Claude Guéant s’est risqué à raconter une anecdote dont il n’imaginait certainement pas la portée dans les réseaux Sociaux. L’ancien ministre a en effet raconté un de ses souvenirs. « Un jour, j’ai été contrôlé dans le RER. Un tas de gens escaladaient les portiques… J’étais le seul en costume-cravate. J’ai été le seul à être contrôlé, c’était aussi discriminatoire. C’était très facile de me contrôler ».

Cette anecdote a déclenché une série de commentaires moqueurs sur les réseaux sociaux. Notamment sur Twitter où les internautes ne se sont pas privés de se moquer de son histoire.

Cette interview s’est tenue dans la foulée de l’attaque avortée dans un train à grande vitesse par un homme armé jusqu’aux dents. Cet attentat déjoué ayant relancé les débats sur la sécurité dans les transports en commun.

Tiefi : La cravate qui fait aussi hotstop Wi-Fi

Recréez un lien avec vos enfants avec Tiefi, une cravate qui fait office de hotspot Wi-Fi !

Vous avez manqué la fête des pères ? Pas de panique, avec Tiefi vous pouvez encore vous rattraper avec un cadeau on ne peut plus original. En effet, l’agence de publicité canadienne Grip Limited vient de présenter au monde sa dernière création.

  • Tiefi, une cravate qui va ramener vos enfants proche de vous !

Cette invention peut être comique pour certains, bizarre pour d’autres. Mais dans la vidéo promotionnelle de TieFi, Grip Limited a joué sur les sentiments. On y trouve des interviews de papas qui voudraient juste passer un peu plus de temps avec leur enfants ultra connectés et accros aux écrans en tout genre.

tiefi

crédit : tiefi.ca

Dans la vidéo de Tiefi, les papas parlent du nombre d’appareils électroniques que leurs enfants possèdent. Ils indiquent que le moyen de communication privilégiés avec eux est souvent… le texto.

Lorsqu’on a demandé à ces pères ce qu’ils voudraient améliorer, ils ont bien sûr exprimé leur désir de passer plus de temps avec leurs enfants. Donc Grip Limited a décidé de faire quelque chose pour remédier à la déconnexion entre les papas et leurs enfants.

La société a combiné un mini routeur sans fil, un logiciel open-source et une cravate. Ceci afin de créer un moyen pour les enfants de se rapprocher de leur papa. Et ainsi est né TieFi : Un hotspot Wi-Fi portable qui ne peut être accessible que par les utilisateurs situés dans un rayon de trois mètres.

TieFi fonctionne en capturant le signal Wi-Fi de votre maison et en le re-routant à travers un petit émetteur qui est construit pour la cravate. Ceci pour réduire la force et l’amplitude du signal à seulement trois mètres.

Fondamentalement, la société a juste pris le cadeau classique de la fête des pères et l’a reconçu à l’heure de l’ère numérique dans laquelle nous vivons. Ou ils ont juste compris comment forcer vos enfants à passer du temps avec vous. Dans tous les cas, la mission est accomplie.

A présent, les papas vont pouvoir profiter de la proximité de leurs enfants. Et les enfants vont ainsi pouvoir continuer à avoir accès à Internet.