Le Japon encourage les hommes à passer en mode « cool biz »

Le gouvernement japonais souhaite que les employés de bureau du pays adoptent le mode « Cool Biz » afin de se défaire de leurs costumes cravate.

« Cool Biz » est une campagne du gouvernement japonais visant à encourager les travailleurs à porter des vêtements appropriés pour le bureau. C’est à dire adapté pour supporter la chaleur de l’été. Le but étant que les hommes d’affaires tombent le traditionnel costume cravate. Ceci afin d’utiliser moins d’énergie en climatisation cet été.

A ce titre, les polos et les chaussures de sport sont autorisés. Tandis que les jeans et des sandales sont également acceptables dans certaines circonstances.

cool biz au japon

Crédit : Gabriel Synnaeve

L’idée du « Cool biz » a été introduite en 2005 par le ministre de l’Environnement Yuriko Koike. Depuis la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima en 2011, le japon a amplifié ses efforts pour économiser l’électricité. De cette façon, il tente ainsi d’éviter les pénuries d’énergie.

« Quand nous avons commencé Cool Biz en 2005, les gens ont dit qu’il s’agit d’une mesure indigne et bâclée », a déclaré Mme Koike au défilé de mode qui a lancé la campagne de cette année. « Mais c’est désormais la onzième année et les gens se sont habitués. » Chaque année le rang des entreprises qui ont adopté le mode « Cool Biz » durant l’été s’agrandit.

  • Cool biz, un changement de mode de vie

Le code vestimentaire du ministère de l’Environnement suggère que les hommes peuvent envisager de porter une paire de corsaire serrés. Ou bien de transporter un ventilateur avec eux. Bien qu’il n’y ait pas de règles spécifiques pour les femmes, le défilé de mode inclus également des ensembles pour la gent féminine. Kakis, pantalons blancs et robes en polyester aérée semblent être acceptable.

« Comme nous manquons d’énergie, le gouvernement japonais demande une réduction de 15% de la consommation d’électricité », a déclaré le ministre de l’environnement Ryu Matsumoto. « Il ne s’agit pas simplement de survivre cet été. Ceci est un grand tournant pour changer la façon de vivre des japonais et notre mode de vie. »

Le mois dernier, les constructeurs automobiles du Japon ont convenu de travailler les samedis et dimanches. Puis de déplacer leur week-end à jeudi et vendredi afin d’utiliser l’énergie hors des périodes de pointe. Ceci pour aider ainsi à éviter les pénuries d’électricité. La « Japan Automobile Manufacturers Association » a déclaré que ce changement était un moyen de « limiter la consommation d’énergie sans perturbation de la production ».

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.