Matteo Renzi offre une cravate à Alexis Tsipras

Alexis Tsipras, le premier ministre grec en visite à Rome s’est vu offrir une cravate par Matteo Renzi, son homologue italien.

Alexis Tsipras, le nouveau chef du gouvernement grec a été nommé à son poste le 26 janvier 2015. Ceci à la suite des élections législatives partielles remportées par son parti la coalition de gauche radicale Syriza. Cet homme politique se distingue par son refus de porter une cravate. A la différence de l’ensemble de ses homologues des autres pays occidentaux.

Il s’agit pour lui de marquer de manière symbolique la crise dans laquelle le pays qu’il gouverne est plongé. En effet, Alexis Tsipras a déjà précisé qu’il refuserait de nouer une cravate autour de son cou tant que la crise toucherait la Grèce.

Alexis Tsipras

Alexis Tsipras
Crédit : Die Linke

Le 3 février 2015, lors de la conférence de presse suivant une rencontre avec le premier ministre italien Matteo Renzi à Rome, ce dernier a voulu se montrer rassurant. Il a ainsi déclaré « Nous voulons donner un coup de main à la Grèce. Ce qui ne veut pas dire toujours (lui) donner raison. Mais nous sommes persuadés que la Grèce s’en sortira ».

Puis il a offert devant les caméras une cravate à Alexis Tsipras en ajoutant « Quand cela se produira, je serai heureux que le Premier ministre (grec) puisse porter une cravate italienne ». Le chef du gouvernement a accepté le cadeau. Puis il a remercié son homologue d’un ton amusé en précisant « Je promets de porter cette cravate quand la Grèce aura trouvé une solution viable ».

Il s’agissait d’une cravate bleue de la couleur de la présidence tournante de l’union européenne. Un symbole car cette présidence était italienne jusqu’en fin d’année 2014.

Nous ne savons pas si Matteo Renzi a donné des conseils pour nouer une cravate à Alexis Tsipras. Mais ce dernier pouvait trouver toute l’aide nécessaire sur noeuddecravate.net en visualisant des tutoriels sur tous les types de nœuds de cravate.

Les commentaires sont fermés.